13
Oct

Dans une zone urbanisée développée de la commune de Molina de Segura dans la province de Murcie, le cabinet Clavel Arquitectos a projeté et construit une magnifique « maison croisée ». Une maison individuelle, avec vues sur les montagnes qui l’entourent, la Sierra de la Pila et la Vallée de Ricote, et qui exploite au maximum et avec génie, l’énergie et la lumière provenant du soleil.

Casa-Cruzada-piscina_thecoolpool

Deux blocs longitudinaux expressifs de 20 mètres de longueur sur 5 mètres de largeur, disposés l’un sur l’autre et placés presque perpendiculairement, résolvent dans l’excellence l’objectif recherché par les architectes : préserver l’intimité au rez-de-chaussée et garantir de magnifiques vues sur la nature de cette région, à l’étage.

La disposition stratégique des deux blocs et la rotation provoquée entre eux permettent de bonnes orientations, une excellente luminosité naturelle intérieure et une zone ombragée parfaite face à l’espace du rez-de-chaussée où se trouve la piscine. Le grand surplomb de 10 mètres de longueur situé devant le salon est le point central de l’espace de jardin.  Grâce à lui, l’intérieur est protégé de l’exposition directe au soleil sur la façade, et permet de disposer des zones ombragées nécessaires et recherchées de nombreux jours de l’année.

Le grand défi expressif des architectes, matérialisé dans la disposition des deux volumes, est renforcé par une subtile distinction du traitement des arêtes des deux blocs. Ainsi, au rez-de-chaussé, les arêtes arrondies transversales encadrent la grande ouverture de la façade vers le sud-est. Alors qu’à l’étage supérieur, ce traitement est appliqué au arêtes longitudinales, qui encadrent les vues des pièces aux extrémités. On réduit, en apparence, ainsi la surface de contact entre les deux volumes, et la forme géométrique est renforcée par sa condition longitudinalel.

Casa-Cruzada-interior_thecoolpool

La texture extérieure de la maison croisée est rugueuse, créée à travers un coffrage de planches de pin recouvert d’une couche de sable. Une surface en béton continu qui est également présente sur le sol du jardin, où la piscine est insérée avec des arêtes arrondies, dans la ligne du langage de l’ensemble du projet.

Un exercice méticuleux, digne de la Costa Calida, où un jardin avec vues et piscine constitue le cadre idyllique d’un parfait repos.

 

Photos: © David Frutos (BISimages)