11
Sep

L’architecte John Lautner a dessiné et construit la villa Sheats Goldstein au début des années 1960, sur une parcelle située en bordure de Beverly Hills. Les époux Helen et Paul Sheats, une artiste peintre et un médecin, lui avaient commandé leur nouvelle maison, où ils allaient vivre avec leurs enfants, dans un environnement où la force de la nature donnait toute son essence à l’habitation.

La maison, accrochée à flanc des hauteurs de Santa Mónica, à l’est de Los Ángeles, se veut le fleuron de son environnement tout en acceptant que l’extérieur fasse partie de son intérieur. Exemple d’architecture américaine organique et vedette de nombreuses productions cinématographiques, elle remplissait par sa forme vigoureuse d’un seul tenant tout le programme des besoins exprimés par la famille Sheats en tirant parti des contraintes imposées par l’endroit.

Plusieurs années plus tard, en 1972, la villa fut achetée par James Goldstein, qui demanda à John Lautner de la réhabiliter car elle était en très mauvais état de conservation. L’architecte allait y travailler jusqu’à sa mort, survenue dans les années 1990. Pendant tout ce temps, Lautner s’est attaché à redéfinir sa forme originale, son intérieur, ses fenêtres, son éclairage, ses tapis et ses meubles, en prenant pour matériaux le béton, l’acier et le bois.

La maison possédait au départ cinq chambres et une pièce de séjour complètement ouverte sur la terrasse. Le climat du sud de la Californie permettait une ventilation croisée idéale de l’habitation, sans nul besoin d’air conditionné. Les pièces étaient dotées de chauffage à rayonnement. Lorsqu’elle travaillait dans son atelier, la baie vitrée de la chambre principale permettait à Helen Sheats d’observer ses enfants jouer dans la spectaculaire piscine qui s’étendait face à elle.

Dans le living-room, la cheminée marque le début du toit à caissons qui en chapeaute l’avant, passe sur la piscine et encadre le paysage dans un triangle. James Goldstein a chargé le décorateur paysagiste Eric Nagelmann de créer un jardin tropical exubérant qui se marie idéalement avec la réalisation de Lautner.

Aujourd’hui, l’architecte Duncan Nicholson poursuit le travail dans la villa Sheats Goldstein. Vous pouvez la parcourir grâce à cette vidéo.