14
Avr

Surnommés les « prix Nobel de l’architecture », les prix Pritzker récompensent depuis 1979 le parcours d’un architecte. Nous nous pencherons aujourd’hui sur trois piscines conçues par des lauréats de ce prix prestigieux.

Notre sélection la réinterprétation d’un projet inachevé de Mies van der Rohe, un complexe sportif et une véritable ode au wellness.

Sagaponac House, Shigeru Ban

Pour dessiner la Sagaponac House, Shigeru Ban s’est inspiré d’ébauches inachevées de Mies van der Rohe datées de 1924. Située à Long Island (New York), la maison est agrémentée d’une élégante piscine en plein air qui, par un jeu de couleurs claires et de formes géométriques, crée des espaces ouverts très fonctionnels. Shigeru Ban a remporté le Pritzker en 2014. Parmi les autres réalisations remarquables de cet architecte japonais, on trouve le Centre Pompidou-Metz et la Cardboard Cathedral de Christchurch (Nouvelle-Zélande).

shigeru_ban_thecoolpoolshigeru_ban_2_thecoolpool

 

Parc Esportiu Llobregat, Álvaro Siza Vieira

L’architecte portugais  Álvaro Siza Vieira a construit en 2004 l’un des complexes sportifs les plus spectaculaires d’Europe, le Parc Esportiu Llobregat, qui se trouve dans la localité de Cornellà, près de Barcelone. Ce centre omnisports de 1 700 m2 se compose de deux grands blocs de béton blanc et héberge deux piscines. Séparée de la piscine en plein air par une baie vitrée, la piscine couverte, qui évoque une plage urbaine, reçoit la lumière du jour d’en haut, à travers les lucarnes du toit. L’architecte portugais a reçu le Pritzker en 1992. Les Piscinas das Marés, à Porto, sont un autre de ses ouvrages les plus mémorables.

alvaro_siza_thecoolpoolalvaro_siza_3_thecoolpool

 

Therme Vals, Peter Zumthor

L’établissement Therme Vals, hôtel et bains thermaux, situé dans le canton des Grisons (en Suisse), est dû à Peter Zumthor. Cet architecte suisse a conçu l’espace comme une sorte de grotte, en une structure parfaitement intégrée à la pente sur laquelle elle se trouve. Les curistes des Thermes de Vals peuvent s’abandonner à l’hédonisme le plus raffiné dans les différentes zones de baignade (aux températures oscillant entre les 14ºC de la « piscine de glace » et les  42ºC de la « piscine de feu ». Récompensé par le Pritzker en 2009, Zumthor est aussi l’auteur du musée d’art de Bregenz.

peter_zumthor_1_thecoolpool peter_zumthor_3_thecoolpool