Experts en piscines / Les meilleures méthodes de désinfection de votre piscine sans produits chimiques | THE COOL POOL by Fluidra
09
Mai

Pour que l’eau de la piscine soit dans un état optimal, il faut que ses propriétés physiques et chimiques restent constantes. C’est là la mission des systèmes de désinfection et de traitement de l’eau. Parmi les plus durables et sains, on en compte notamment deux : l’électrolyse saline et la néolyse.

L’électrolyse saline consiste à employer du sel commun comme produit désinfectant de la piscine. C’est un système de traitement de l’eau très simple, grâce auquel on évite d’utiliser et de manipuler des produits chimiques et inflammables. De plus, comme le traitement n’exige que l’application de sel commun, de stabilisateur –une seule fois– et de réducteur de pH, on obtient une économie de 90 % en produits chimiques.

La première étape de l’électrolyse consiste à verser 4 grammes de sel par litre d’eau de la piscine. À titre indicatif, cette proportion de sel est neuf fois moins élevée que celle de l’eau de mer. Lorsque le sel s’est dissous, on applique un courant électrique qui le transforme en chlore à l’aide d’un électrode. La consommation d’électricité de ce système est comparable à celle d’une ampoule.

Lorsque le chlore a éliminé tous les microorganismes de l’eau, il se retransforme en sel. De la sorte, la concentration de sel dans l’eau reste presque constante. Il suffit juste d’en remettre de temps en temps pour pallier aux pertes qui surviennent après le lavage du filtre.

desinfectar-piscina-sin-cloro_thecoolpool

De son côté, la néolyse associe, en une seule réaction, la production de chlore via le sel et un autre système de désinfection très intéressant : le rayonnement par ultraviolets. Le traitement ultraviolet repose sur l’utilisation de lampes à rayons UV qui changent l’ADN des microorganismes existants dans l’eau et inhibent toute reproduction cellulaire.

En additionnant l’action stérilisatrice des deux méthodes, la néolyse – un processus breveté par Fluidra réduit grandement la concentration en chloramines (générées lorsque le chlore entre en contact avec des composants organiques comme la sueur ou certains produits cosmétiques) et ne demande que 2 grammes de sel par litre d’eau. Cette faible salinité rend l’eau de la piscine apte à l’arrosage, ce qui rend l’installation encore plus durable.

L’électrolyse et la néolyse désinfectent toutes deux l’eau efficacement et évitent les dérangements caractéristiques du chlore : fortes odeurs, mauvais goût de l’eau, irritation des yeux et des muqueuses, sécheresse de la peau et des cheveux. De plus, cette eau propre et saine maximise  l’impression de relax et de bien-être, et fait de chaque baignade une expérience mémorable.