13
Oct

De nombreux établissements hôteliers intègrent dans leur offre de services une option distinctive pour le soin de la santé de leurs hôtes. De plus en plus de locaux également se consacrent exclusivement aux bienfaits corporels de l’eau. Dans presque tous les cas, ce sujet passe par une station de bien-être. Le rapport global sur l’économie du tourisme du bien-être de 2013 indiquait déjà qu’une croissance de plus de 9 % annuelle était prévue jusqu’en 2017 pour ce segment concrètement au niveau mondial, une croissance de 50 % plus rapide que le tourisme en général. Et le rapport de 2014 apporte de nouvelles données dans ce sens.

C’est ainsi que nous trouvons des exemples comme l’Hôtel & Spa Arzuaga, dans les caves Bodegas Arzuaga-Navarro à Valladolid, où en plus de se reposer et de récupérer des forces, le client peut profiter de tout un monde dédié au vin, y compris un jacuzzi œnologique : un hydromassage qui contient des polyphénols, bienfaisants pour la santé s’ils sont inhalés.

Arzuaga

Ou l’Hôtel Castell de Hams, à Majorque qui, grâce à son extension récente, a intégré une nouvelle piscine et un spa, des pièces importantes pour ses installations, dans la nature et le paysage, moyennant une série d’ouvertures sur la façade et le toit, qui apportent la lumière à l’intérieur, en modernisant ainsi sa stratégie touristique.

De la même manière, Inúu peut se targuer de ses installations. Le nouveau centre de bien-être d’Andorre, exécuté près de Caldea, exploite les propriétés extraordinaires des eaux thermales et propose les traitements les plus spécialisés, dans un environnement de paix et de quiétude absolue. Il s’agit du même chemin que celui parcouru par les Thermes de Vals en Suisse, qui furent construits dans le même but, et qui furent intégrés à l’hôtel existant. L’implantation dans cet environnement permet au client de vivre une expérience incomparable en profitant des bienfaits de l’eau. Les installations englobent des thermes de carbonate d’hydrogène et de sulfate de calcium.

Enfin, à New-York, on mentionnera un projet retrouvé, Aire Ancients Baths, un espace récupéré de la ville, utilisé anciennement en tant que galerie d’art, où il a été possible d’aménager un nouvel espace de bien-être et un spa, situé au numéro 88 de la rue Franklin.