24
Mar

À première vue, une piscine ne semble pas être une installation compliquée. Ce n’est en fin de compte qu’un grand trou dans le sol rempli d’eau. Toutefois, sous la surface se cachent diverses pièces formant un engrenage sophistiqué qui nous permet de profiter de grands moments à barboter dans une eau cristalline.

L’eau de piscine est brassée en continue, suivant un circuit dont la pièce centrale est la pompe. Équipée d’un moteur électrique, cette machine aspire l’eau à travers les skimmers et les canalisations (respectivement situés dans la partie supérieure et au fond de l’installation), la conduit jusqu’au filtre et la renvoie propre par les buses de refoulement, de petites vannes d’entrée disposées tout le long du bassin.

Avant d’atteindre la pompe, pour éviter d’obstruer cette dernière, l’eau passe à travers un préfiltre de plastique, une sorte de panier qui retient les feuilles et autres éléments dont la taille risque de boucher le mécanisme. Après la pompe, l’eau atteint le système de filtration, dans lequel les petites particules de saleté sont retenues.

Les filtres sont des citernes de plastique ou de fibre de verre contenant un lit filtrant constitué de sable ou de verre. La gravité attire l’eau à travers le sable ou les morceaux de verre qui retiennent la saleté. Lorsque l’eau passe à travers le média filtrant, elle est pompée jusqu’au tuyau de sortie qui la renvoie dans la piscine. Évidemment, au bout d’un certain temps, il est nécessaire de nettoyer le média filtrant car la saleté s’y accumule et peut freiner le flux d’eau.

Pour maintenir une eau propre et exempt de micro-organismes, il faut utiliser un système de désinfection et un traitement. Diverses solutions existent sur le marché : produit chimique, électrolyse, UV ou système combinant électrolyse et UV. La solution la plus courante est le chlore, qui peut être ajouté sous forme liquide, de tablette ou de poudre. L’idéal est de le placer après le processus de filtrage dans un dispositif de dosage ou une pompe péristaltique.

Ce sont les éléments de base du fonctionnement d’une piscine. Il existe néanmoins trois autres dispositifs qui, bien que paraissant secondaires, peuvent peaufiner une installation et la transformer en une oasis de bien-être:

Les robots nettoyeurs de piscine agissent au fond de la piscine et assurent une propreté intégrale du bassin tout en consommant peu d’eau.

Les systèmes de climatisation permettent de maintenir l’eau à une certaine température et doivent être installés entre le système de filtration et le dispositif de dosage.

Les luminaires immergés LED réduisent la consommation électrique et, installés sur les murs du bassin, ils créent une atmosphère de détente et esthétique.

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations ? Si vous avez des questions concernant le fonctionnement ou l’entretien de votre piscine, n’hésitez pas à nous contacter.