28
Nov

Une série de pièces triangulaires en bois contreplaqué ordonnées, couvrant la ligne d’eau, constitue l’image que l’utilisateur perçoit dans cet espace spectaculaire conçu par le cabinet londonien Duggan Morris Architects comme la rénovation des installations de l’école de natation d’Alfriston School, construit en 1980 dans la commune anglaise de Buckinghamshire.

La zone de natation complète un complexe où se trouvent aussi des gymnases, des vestiaires et des bureaux administratifs et qui, grâce à sa forme, évite aussi la gêne de la réverbération du son habituel dans ce type d’espaces. Le résultat final s’harmonise avec les constructions typiques de l’environnement où prédominent les couvertures inclinées. Le respect pour l’architecture locale, l’efficacité constructive et la beauté de composition définissent cette intervention qui surgit d’un concours restreint convoqué en 2008.

Chacun des triangles, de 12 mètres sur 6, a été construit dans un atelier et monté simplement sur la piscine, au moyen de vis cachées, ce qui permet une mise en scène de la construction impeccable. La préfabrication du module constitue l’une des ressources les plus efficaces lorsque l’on entreprend des projets et le résultat final dans ce cas a permis au projet d’être l’une des 30 œuvres sélectionnées pour les prix britanniques d’architecture en bois Wood Awards 2014.

 

Seule une fissure continue horizontale d’un mètre de haut permet l’entrée de la lumière naturelle à l’intérieur de l’espace, en cachant la partie supérieure du corps de la personne qui marche dans celui-ci. Pendant que les nageuses améliorent leur technique dans la piscine, elles peuvent observer l’environnement de cet agréable bâtiment qui allie l’eau et le bois, caractérisé par la pose d’arbres adultes offrant une privacité suffisante par rapport au quartier environnant.

Ce centre, une école d’éducation secondaire publique, est le lieu d’enseignement de 120 fillettes présentant des difficultés d’apprentissage modérées. Le projet a été développé grâce à un travail de collaboration permanent entre les architectes, les responsables du centre, les représentants des parents d’élèves, les institutions municipales et les élèves elles-mêmes.